Quartier Sainte-Marie

Jusqu'au début des années 1930, le secteur était couvert de champs. Il sera l'un des quartiers pilotes pour l'Office public H.L.M. créé par la ville en 1922. Parmi les premières opérations de l'office figurent les 349 logements de la Cité Jardins (1928-1931) réalisés par l'architecte communal Frédéric Walter, suivis des 172 logements de la Cité des Vosges (1930-1932) du même architecte. L'urbanisation du quartier nécessite la construction de l'école Pfister (1930-1931) et de son gymnase en 1938. A I’étroit dans ses murs, l'hôpital civil quitte le centre-ville et vient s'établir dans ce secteur entre 1932 et 1937. Après la seconde guerre, l'urbanisation se poursuit par la 1ère tranche de la Cité Wimpfeling (1950-1951) puis par la seconde en 1961-1963, suivie de l'installation du Centre de recherches agronomiques et de l'amorce de la zone industrielle sud. La 1ère pierre de l'église Sainte-Marie est posée en 1952 et l'édifice est consacré en 1961.

 

Image
Le quartier Sainte-Marie à Colmar

Réunion de quartier 2019

Lundi 25 février à 18h30

Foyer Sainte-Marie
14 rue Maimbourg

L'actualité dans votre quartier

A compter du 1er septembre 2019, pour proposer une location touristique de courte durée à Colmar, il est obligatoire d’engager de nouvelles démarches. Ces démarches sont simples et se font en ligne.        
Afin de simplifier les démarches administratives des habitants de Colmar et son agglomération, la collectivité a développé une plateforme de services numériques. Cette plateforme va progressivement rassembler l’ensemble des services publics en ligne disponibles au niveau local.
Il arrive que la Ville de Colmar mette en vente certains biens, notamment immobiliers. Pour vous tenir informé des offres, consultez le lien ci-dessous     
L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) effectue régulièrement des enquêtes statistiques. Certains administrés sont alors sollicités par un enquêteur de l’Insee (muni d'une carte officielle). Ils sont préalablement prévenus individuellement par lettre et informés du nom de l'enquêteur.
Haut de page