Réserve communale de sécurité civile

La Ville de Colmar met en place une réserve communale de sécurité civile.
En cas d'évènement majeur (festivals, manifestations sportives et culturelles, canicule, inondations, catastrophes naturelles, etc.), la réserve pourra agir en complément des actions engagées par les services municipaux et les services de secours.

 

Image
Visuel pour la réserve communale de sécurité civile de la Ville de Colmar

Mode d'inscription

Les Colmariennes ou Colmariens majeurs qui souhaitent être bénévoles sont invités à remplir le formulaire en ligne.

Un numéro spécifique est également mis en place pour répondre aux questions des volontaires : 03 89 20 67 90

 

 

Validation de l'inscription

Suite à votre inscription, vous recevrez un acte d'engagement (par voie électronique, si vous avez indiqué un courriel sur le formulaire d'inscription, sinon par voie postale) qu'il vous faudra signer et retourner.

Si dans un délai d'un mois après votre inscription, vous n'avez toujours pas reçu de courrier (par courriel ou par la poste), vous pouvez contacter le 03 89 20 67 90 pour faire le point sur votre inscription.

Les missions de la réserve

  • Information et préparation de la population face aux risques encourus par la commune.
  • Soutien et assistance aux populations en appui aux forces de sécurité, en cas de sinistres ou d'évènements majeurs.
  • Accueil des sinistrés sur les points d'accueil de la commune.
  • Participation à l'alerte des populations ou à l'évacuation d'un quartier.
  • Aide aux sinistrés dans la remise en état de leur habitation et dans leurs démarches administratives.
  • Collecte et distribution de dons, au profit des sinistrés.
  • Surveillance des digues.
  • Participation à l'organisation de manifestations diverses organisées sur l'année par la commune.
  • Organisation dans le cadre d'actions sanitaires.
  • Appui logistique et de rétablissement des activités.

Les modalités

  • L'engagement est souscrit pour un an renouvelable par tacite reconduction pour une durée de cinq ans maximale. Il donne lieu à la production d'un acte d'engagement conclu entre le Maire et le réserviste.
  • L'engagement ne constitue ni un contrat de travail, ni un contrat d'engagement de type militaire. Une convention conclue entre l'employeur du réserviste et l'autorité de gestion de la réserve, précise les modalités, les durées et les périodes de mobilisation les mieux à même de concilier les impératifs de la réserve avec la bonne marche de l'entreprise ou du service.
  • Des séances d'information seront organisées par la collectivité. Dans le cadre de ses missions, le réserviste pourra participer à des exercices de simulation.

La pandémie en cours, les différentes phases de confinement ou encore la mise en oeuvre de la vaccination contre la Covid-19, ont démontré combien il est opportun de faire appel en cas de besoin à des personnes volontaires et bénévoles.

Haut de page