Plan canicule (plan d'alerte et d'urgence)

À l’approche de l’été, la Ville de Colmar invite les personnes âgées et les personnes handicapées vivant à domicile à s’inscrire sur le registre nominatif du Plan canicule tenu en Mairie et strictement confidentiel.

Comment ?

En remplissant le questionnaire (ci-dessous), et en le renvoyant ou en le déposant au :

 

Centre communal d’action sociale de la Ville de Colmar
11 rue étroite
BP 50528
68021 COLMAR CEDEX

 

Les informations transmisent seront consignées dans un registre confidentiel et ne seront communiquées aux services autorisés que sur demande du Préfet.
Les personnes déjà inscrites les années précédentes n’ont plus à effectuer cette démarche.

 

Formulaire d'inscription : plan d'alerte et d'urgence

 

Pourquoi ?

Permettre à celles et ceux qui le souhaitent d’être contactés rapidement par les services sanitaires et sociaux en cas de déclenchement par le Préfet de l’alerte canicule, afin de s’assurer de votre bien-être et d’intervenir en cas de problème.
A Colmar, vous serez automatiquement contactés par un Conseiller Municipal dont la mission est de cerner au mieux vos besoins et vos attentes, puis de les faire remonter aux services compétents afin qu’ils puissent vous apporter aide et réconfort.

 

Le « niveau 1 - veille saisonnière » du Plan National Canicule est activé chaque année du 1er juin au 31 août.

 

Image
Visuel des consignes en cas de plan canicule

Bornes à eau

En cas de déclenchement du Plan d'Alerte et d'Urgence, voici la liste des points d'eau accessibles à Colmar :

  • Eco quartier Amsterdam (rue d’Amsterdam)
  • Parking de la Manufacture,
  • Rue de Belgrade, 
  • Square des Violettes (rue de Zurich)
  • Square André Malraux (rue de Mulhouse)
  • Square Saint Josse (à côté du parking)
  • Espace Nelson Mandela (avenue de Rome sur la Plaine Pasteur)
  • Plateau sportif J.J. Waltz
  • Champ de Mars
  • Place des Dominicains
  • Place Saint-Joseph

Lieux climatisés

Mis à disposition des personnes âgées en cas de déclenchement du Plan d'Alerte et d'Urgence

L'association Apalib'

  • Résidence Bartholdi - 17 rue Etroite à Colmar - tous les jours (week-end compris) de 8h30 à 19h00 (plus grande capacité d'accueil)
  • Résidence de l'Ange - 3 rue du Triangle à Colmar - du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00

Les Hôpitaux Civils de Colmar (HCC)

  • Centre pour Personnes Agées - 122 rue du Logelbach à Colmar - aux heures les plus chaudes de la journée et durant 2 à 3 heures.
    Les personnes qui le souhaitent se présentent à l'accueil administratif du bâtiment Les Lilas, du lundi au vendredi à partir de 14h.

Le Centre départemental de repos et de soin (CDRS) de Colmar

  • CDRS - 40 rue du Stauffen à Colmar - Bâtiment les Platanes, salle d'animation au rez-de-chaussé (eau et gobelets à disposition).

Les jardins d'Arcadie (renseignements : 03 90 50 59 29 - colmar@jardins-arcadie.fr - www.jardins-arcadie.fr)

  • Les jardins d'Arcadie - 16 rue Roesselmann à Colmar - tous les après-midis de 14h à 18h. Possibilité de se restaurer sur place sur réservation (prix sur demande).

ibis Hôtels

L'hôtel ibis - 10 rue Saint Eloi à Colmar. Vous pouvez vous installer dans les salons pour lire un livre ou une revue, ou tout simplement passer un moment agréable au frais. De l'eau fraîche est à disposition.

 

Contact

Centre communal d'action sociale (CCAS) de Colmar
11 rue Etroite
Tél. 03 89 20 68 21 - Fax : 03 89 20 67 64
Courriel : social@colmar.fr - ccas@colmar.fr

 

 


Le plan canicule au niveau national

Le Plan National Canicule (PNC), élaboré à la suite de l’épisode caniculaire exceptionnel de 2003, a fait ses preuves. Le PNC a pour objectifs d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en oeuvre aux niveaux local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci et d’adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations à risque.

Le PNC mentionne les quatre points suivants :

1 - Quatre niveaux, coordonnés avec les niveaux de vigilance météorologique :

  • le « niveau 1 - veille saisonnière » est activé chaque année du 1er juin au 31 août ;
  • le « niveau 2 - avertissement chaleur » répond au passage en jaune de la carte de vigilance météorologique. Si la situation le justifie, il permet la mise en oeuvre de mesures graduées et la préparation à une montée en charge des mesures de gestion par les Agences Régionales de Santé (ARS) ;
  • le « niveau 3 - alerte canicule » répond au passage en orange sur la carte de vigilance météorologique. Il est déclenché par les préfets de département ;
  • le « niveau 4 - mobilisation maximale » répond au passage en rouge sur la carte de vigilance météorologique. Il est déclenché au niveau national par le Premier ministre sur avis du ministre chargé de la santé et du ministre chargé de l‘intérieur, en cas de canicule intense et étendue sur une large partie du territoire associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire.

2 - Le rôle et les actions du préfet de département : le préfet élabore le Plan de Gestion de Canicule Départemental (PGCD) et active, en tant que de besoin, les mesures adaptées aux niveaux « alerte canicule » et « mobilisation maximale » et s’appuie, pour ces deux niveaux, sur le dispositif départemental d’Organisation de la Réponse de SEcurité Civile (ORSEC).

3 - Le rôle et les actions des ARS : au regard de leurs attributions propres en matière de prévention, de soins et de prise en charge médico-sociale, les ARS apportent leur appui aux préfets dans la mise en oeuvre du dispositif « canicule ». Pendant la période estivale, elles s’assurent d’une part, de l’organisation de la permanence des soins en médecine ambulatoire dans les départements et d’autre part, d’une programmation anticipée et coordonnée au niveau régional et au sein de chaque territoire de santé, des capacités d’hospitalisation et de leur adaptation en fonction des fluctuations saisonnières.

4 - Le rôle et les actions des autres acteurs du dispositif « canicule » : maires, associations, Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP), Conseils généraux, etc.


En cas de besoin, les numéros d’urgence à connaître sont les suivants :

  • Le 15 (Samu)
  • Le 18 (Pompiers)
  • Le 112 (numéro d’urgence unique européen)
Haut de page