Action en faveur des villages africains privés d’électricité - Inauguration de la sculpture « Bazoumar »

Colmar Agglomération et Vialis mènent une action en faveur des villages privés d’électricité de Pakala et Bazoulé au Burkina Faso.

En guise de remerciements, les femmes de Bazoulé ont réalisé une sculpture : le crocodile « Bazoumar », constitué de pièces récupérées. Cette sculpture est une référence à la Mare aux crocodiles sacrés. La légende raconte que les crocodiles ont sauvé le village et les villageois.

 

La sculpture et la borne explicative (située à côté) ont été inaugurées le samedi 19 octobre 2019, en présence de plusieurs élus et acteurs du projet, le premier magistrat et le président de l'association Wazzazj, Thierry Reverchon.

Le crocodile "Bazoumar" se situe au square du parking Saint-Josse à Colmar.

Contexte

Jusqu’à présent, Colmar Agglomération intervenait pour soutenir en Afrique la réalisation de points d’eau, notamment au Togo. Colmar et Colmar Agglomération ont également engagé une coopération depuis quelques années avec la Communauté urbaine de Limbé, au Cameroun, dont l’un des axes de travail est la réalisation d’un schéma directeur relatif à la prévention des inondations et à la gestion des cours d’eau.

Afin de contribuer à la nécessaire électrification écologique de l’Afrique, Colmar Agglomération et Vialis ont décidé de soutenir des projets relatifs à la production électrique par la voie solaire dans deux villages privés d’électricité (Pakala et Bazoulé au Burkina Faso). Cette action est réalisée en étroite collaboration avec l’association WAZZAJ, créatrice du concept.

Créés à partir de containers recyclés, deux modules sont équipés de panneaux solaires qui génèrent de l’énergie photovoltaïque. Ils alimentent en électricité les villages par l’énergie solaire et permettent une connexion à Internet.

Objectif

L’objectif est d’instaurer une économie circulaire grâce à l’alimentation, par la production d’énergie électrique, des outils nécessaires à la vie courante. Mais aussi de fournir un accès aux technologies de l’information et de la communication.

Le développement de ce concept ouvre des perspectives aux villageois grâce à l’amélioration de leurs conditions de vie.

Ce concept, dont Colmar a souhaité être le précurseur, offre de réelles perspectives d’avenir aux exclus de l’électrification en Afrique, partout où le solaire est une solution.

Le coût de ces modules est de 67 000 € par unité.

 

 

Fonctionnement

L’installation de ces modules a permis de créer divers ateliers de travail et de formations. Ils sont dirigés principalement par les femmes du village. Ces modules constituent à la fois un outil écologique, économique et social.

La structure porteuse multifonctionnelle est composée d’un container recyclé de 20 pieds, aménagé en 7 espaces ouverts, surmonté d’un cadre incliné porteur de 18 x 2 panneaux photovoltaïques de 265 Watt c, fournissant une puissance électrique conséquente (8/9 kw).
Un local technique ventilé et rafraîchi peut recevoir 2 packs de batteries, 2 régulateurs de charge, 2 convertisseurs 48/220 V, un dispositif électronique de contrôle à distance via Internet de la production, de la consommation par prises, des réserves disponibles en accumulateurs. Il est possible d’installer jusqu’à 7 espaces.

Il est important de noter que le coût de revient actuel d’un module pourra être diminué à l’avenir grâce à une fabrication en série, ce qui nécessite des partenariats avec les grandes entreprises internationales, les fondations, les collectivités locales dans le cadre de la
coopération décentralisée…

Le premier module de développement durable installé dans le village de Bazoulé, situé à une heure de la capitale Ouagadougou a été inauguré le 7 octobre dernier par Monsieur Mathieu Thomann, Vice-Président de Colmar Agglomération et Monsieur Benoit Schnell, Directeur de Vialis, en présence du chef du village.

Cette inauguration a pu se dérouler lors des assises nationales de la coopération décentralisée France – Burkina Faso, ce qui a permis de présenter le module à l’ensemble des collectivités françaises et burkinabées présentes.

Un film sur cette opération a été réalisé. Intitulé "Fortunes de Route", ce film a été primé au Festival International Lumexplore 2019.

 

Voir le teaser du film : https://vimeo.com/363837672
Mot de passe : wazzajba2019

Haut de page