Le plan communal de sauvegarde (PCS)

Le cadre réglementaire

  • Régi par le code de la sécurité intérieure (articles L731-3 et R731-1 à R.731-8)
  • Obligatoire pour Colmar car dotée d’un plan de prévention des risques naturels (PPRN)
  • Révisable tous les 5 ans et tenu à jour en temps réel
  • La réactualisation en profondeur du PCS a été réalisée en 2022

Définition

  • Le PCS, outil opérationnel interne, organise les pouvoirs de police du maire lorsqu'un événement majeur ayant impact sur la population et/ou les biens survient
  • Plan à action préventive dans la gestion de risques naturels, sanitaires ou technologiques, l’objectif est de préparer des modes d’organisation et des outils techniques pour faire face à l’évènement
    Outil réflexe pour la phase d’urgence, il est un support pour la phase de post-urgence et une référence pour un retour à la normale
  • Il permet d’organiser l’alerte de la population, de l'informer et de la rassurer et prendre toutes les mesures nécessaires
  • Il prévoit la répartition des tâches entre les différents intervenants
  • Pris par arrêté du Maire, le PCS est transmis aux autorités compétentes

Composition du document

Le PCS est décliné en 3 parties

  1. La situation de la ville de Colmar et la présentation des risques
  2. La cellule communale de crise (activation, mise en place, fonctionnement, rôle de chaque acteur, alerte, lieux de rassemblements...)
  3. 24 fiches actions en réponse aux risques détaillés en première partie

Annexes :

  • annuaire du PCS
  • listes des moyens nécessaires au PCS
  • liste et cartographies des établissements utiles
  • trames d’écrits divers (main courante, arrêtés, réquisitions etc.)

Risques majeurs sur Colmar

Les risques majeurs sur le ban de Colmar ont été répertoriés en 5 catégories :

  • Les risques naturels majeurs : inondation, sismique, mouvement de terrain, tempête, canicule, sécheresse, grand froid, feux de forêt
  • Les risques technologiques : industriel, nucléaire, transport de matières dangereuses, découverte de munitions de guerre et d’engin explosif, la fuite de gaz
  • Les risques sanitaires, de santé et environnementaux : pollution réseau public d’eau potable, pandémie, pollution de l’air, radon
  • Les risques d’attentat : la menace terroriste, le risque de cyberattaque
  • Les risques divers : accident de circulation routière, ferroviaire et aérien, incendie de grande ampleur dans le centre historique, les risques sociaux / grands rassemblements

La cellule communale de crise (CCC)
L’organe opérationnel du PCS

Où ?

Située en salle Hansi, la CCC sera mise en place par le personnel de la direction des actions communales et la cellule logistique

Comment ?

  • Le matériel spécifique est stocké dans un bureau à proximité
  • Pour éviter l’obsolescence des matériels, aucun équipement informatique ou de téléphonie ne sera stocké. Les responsables de cellule utiliseront leur téléphone fixe et mobile, ainsi que leur matériel informatique portable
  • Les intervenants extérieurs participant à la cellule de crise pourront bénéficier d’un accès internet via wifi
  • Des cartes sim et des portables supplémentaires des 3 opérateurs principaux sont prévus par le service informatique afin de doter les cellules

Qui ?

  • M. le Maire, qui est le Directeur des opérations de secours (DOS)
  • Le Directeur général des services, qui est le Responsable de l’action communale (RAC),gère sa Direction et la communication.

4 cellules d'appui peuvent être activées selon les circonstances soit :

  • Les moyens techniques (DGST)
  • L'assistance à la population (cheffe du CCAS)
  • La sécurité (Directeur de la sécurité)
  • Le soutien logistique (DGAR)

En fonction de la crise, d’autres intervenants sont associés à la cellule (fournisseurs fluides vitaux, transport de personnes, bailleurs sociaux associations, etc.)

Implantation de la cellule communale de crise

Image

Les moyens du PCS

Moyens Humains

  • Selon l’évènement et son importance, l’ensemble des personnels peut être engagé et mis à disposition de la Cellule Communale de Crise, prioritairement les Directeurs Généraux et leurs assistant(e)s
  • Les élus, la police municipale, les services techniques, le CCAS pourront être engagés sur le terrain pour répondre aux besoins de la population (alerte, évacuation, transports vers lieux d’hébergement, assistance, prise en charge générale etc…)
  • La réserve communale de sécurité civile pourra être également mobilisée pour seconder les services

Moyens matériels  

  • La liste des véhicules, transports, transmission, moyens nautiques et logistiques a été établie et figure en annexe du PCS. 

L’alerte et l’information à la population

L’intégralité des moyens de la Direction de la communication

  • Réseaux sociaux
      -  Colmar et vous
      -  Colmar et moi
      -  site internet
      -  Facebook de la ville etc.
  • Presse écrite, radio, télévision etc.. 
  • Panneaux électroniques d’information

L’ensemble des moyens de la police municipale

  • Ensembles mobiles d’alerte (4 véhicules de police sont déjà équipés. 10 dispositifs peuvent équiper rapidement 10 autres véhicules) 

Appels téléphoniques personnalisés

Porte à porte en dernier recours

  • Par le personnel communal, la RCSC etc.

Le dispositif national FR-ALERT permet d’adresser un message sur tous les téléphones situés à proximité d’un relais et ce quelque-soit l’opérateur. Ce type de dispositif permet d’accroître les moyens d’alerte mis à disposition par la municipalité.

Les points d’accueil et de regroupement

  • Répartis par quartier et mis à jour récemment, 17 points d’accueil et d’hébergement ont été arrêtés
  • Il s’agit principalement de grands gymnases, de la maison des associations et du site du Grillen 
  • Ils seront ouverts en fonction des besoins et de l’évolution de la crise  
  • La liste des ces établissements est tenue à disposition des services concernés et de la cellule communale de crise
Image

 

► Le PCS c’est l’anticipation d’une situation de crise à fort impact sur le territoire 

► Il pose les fondamentaux de l’organisation et des moyens disponibles en situation de crise majeure afin d’y répondre de façon organisée

 

Haut de page