Formulaire de recherche

Vous êtes ici

Les archives municipales de Colmar

Le sceau du Schultheiss - 1429

"Le grenier de l'Histoire et l'arsenal de l'administration"

Charles Braibant (1889-1976)

 

Présentation

Zollbuch - première page - 1553 cc197Le service des archives de la ville de Colmar conserve les documents produits et reçus par les autorités municipales. Avec son plus ancien document daté de 1212, la ville de Colmar garde ainsi trace de l’activité de son administration depuis le XIIIe siècle et jusqu’à nos jours.

Jusqu’au début du XIXe siècle, les archives sont conservées dans le bâtiment dit du Koïfhus (ancienne douane, 29 Grand-Rue), siège administratif et économique de la ville. En 1810, les services de la municipalité de Colmar, dont les archives, s’installent dans un bâtiment qui appartenait à la ville depuis le milieu du XVe siècle. Situé au 11 rue de Turenne, ce bâtiment abrite aujourd’hui, le musée d’histoire naturelle et d’ethnographie.

En juillet 1866, les services municipaux emménagent dans l’hôtel de ville actuel (48 rue des clefs). Propriété de l’abbaye cistercienne de Pairis jusqu’à la Révolution, le bâtiment, érigé sous sa forme actuelle entre 1778 et 1782, avait auparavant abrité l’administration départementale, puis la préfecture du Haut-Rhin. Les archives municipales sont alors installées dans le bâtiment arrière (aile nord).

Au cours du XXe siècle, les archives connaissent des problèmes d’exiguïté de leurs locaux. Après un premier transfert du rez-de-chaussée de l’aile nord de l’hôtel de ville vers le premier étage, est décidé le déménagement des fonds et des fonctions archivistiques vers un nouveau lieu. Le bâtiment retenu est celui de l’ancienne soupe populaire de la ville, situé derrière l’hôtel de ville et jouxtant la rue des cloches.

Cet édifice, dont la construction a été décidée par la volonté de la municipalité en 1902, a été érigé en 1905 et témoigne de la politique sociale de l’époque allemande. Composé d’un corps central encadré de deux ailes dissymétriques, il constitue également un intéressant exemple d’architecture civile. Après la Seconde Guerre Mondiale, il est peu à peu désaffecté. Les locaux de l’ancienne soupe populaire accueillent alors pendant quelques temps le service des élections, avant que ne soit arrêtée, en février 1981, la décision de les transformer en service d’archives municipales. Les travaux de gros-œuvre, d’aménagement des locaux et de déménagement des documents se déroulent sur environ un an et le nouveau bâtiment est finalement inauguré le 29 mars 1982.

 

Acte de naissance d'Auguste BartholdiLes archives municipales de Colmar conservent les documents qui fondent, jalonnent et racontent l’histoire de la ville : chartes, correspondance, comptabilité ancienne, registres paroissiaux et  d’état civil, fichier domiciliaire, dossiers de police du bâtiment, photographies, cartes et plans, affiches….

Découvrez quelques documents remarquables des archives municipales de Colmar.

 

La recherche et la Consultation

La recherche et la consultation des archives sont gratuites, après inscription du lecteur sur présentation d'une pièce d'identité en cours de validité et munie d'une photographie. La consultation s’effectue en salle de lecture durant les heures d’ouverture au public, les lundis, mercredis et jeudis de 13h30 à 17h et les mardis et vendredis de 8h30 à 12h.

Les différents instruments de recherche (inventaires, répertoire, fichiers…) permettent le repérage des documents souhaités. Une fois les références connues, le lecteur renseigne une fiche de recherche. Le magasinier relève les fiches et recherche les documents demandés. Un seul document est communiqué à la fois et il n’est pas possible de les emprunter.

Différentes règles régissent la salle de lecture afin de protéger les documents et de garantir des bonnes conditions de consultation pour tous les lecteurs. Ainsi :

  • Les lecteurs sont invités à déposer leurs sacs, cartables et manteaux aux espaces prévus à cet effet
  • La prise de notes s’effectue uniquement au crayon à papier
  • Les conversations téléphoniques (portables) sont interdites en salle de lecture   

Voir le règlement complet de la salle de lecture (PDF arrêté du maire)

 

Afin de protéger des informations et données parfois sensibles, certains documents d’archives publiques ne sont communicables qu’après l’expiration de délais définis par la loi. Retrouvez ces dispositions légales sur à l'adresse www.cada.fr/archives-publiques,6093.html

 

Nota bene :

Les archives municipales conservent les tables décennales ainsi que les actes de naissance, mariage, décès de 1792 à 1939 inclus, qui sont consultables sur place au service. En revanche, la délivrance (envoi par courrier) des actes en question relève du service de l'état civil. Vous pouvez adresser vos demandes à l'état civil via le formulaire en ligne.

Bon à savoir

Les tables décennales, ainsi que les actes de naissance, mariage, décès de la Ville de Colmar – et de toutes les communes du département – ont été numérisés pour la période 1792-1892 par les Archives Départementales du Haut-Rhin. Ils sont consultables à l'adresse www.archives.haut-rhin.fr/Services_Actes_Civils.aspx

Affiche du carnaval de Colmar de 1958Les Reproductions

Les reproductions photographiques sans flash sont autorisées sous certaines conditions.

Si leur état matériel le permet, l’équipe des archives peut réaliser des photocopies de certains documents, au format A4 ou A3. Les photocopies sont payantes au tarif suivant (espèces uniquement) :

  • 0,15 € l’unité pour un A4
  • 0,30 € l’unité pour un A3

► Merci de bien vouloir prévoir de la petite monnaie.

Horaires d'ouverture

  • Le lundi de 13h30 à 17h00
  • Le mardi de 8h30 à 12h00
  • Le mercredi de 13h30 à 17h00
  • Le jeudi de 13h30 à 17h00
  • Le vendredi de 8h30 à 12h00
Attention : les archives municipales seront fermées durant toute la journée du 18 janvier 2017.

Contact

Service des archives municipales de Colmar
Place de la Mairie - 68000 Colmar
Tél. : 03 69 99 56 37
Mail : archives@colmar.fr

 


Appel aux colmariens pour le projet de dépôt d'archives privées en vue d'une numérisation

Photo d'archives du quai de la poissonnerie à Colmar

Les administrations ne sont pas les seules à posséder des archives. Les particuliers détiennent également des documents (cartes postales, documents figurés, photographies, textes, etc.) susceptibles d'enrichir la mémoire collective et d'éclairer le patrimoine local. Dans cette optique, le service des archives municipales de la ville de Colmar lance un appel aux particuliers, afin de collecter des reproductions numériques de leurs archives privées.

 

 

Vous possédez en propre des documents sur l'histoire et le patrimoine de Colmar que vous aimeriez faire connaître ?

Vous pouvez les déposer provisoirement au service des archives municipales durant ses heures d'ouverture au public (les lundis, mercredis et jeudis de 13h30 à 17h et les mardis et vendredis de 8h30 à 12h). Les archives municipales se chargeront de la numérisation des documents et vous les restitueront à l'issue de l'opération. La ville de Colmar conservera la copie numérique et pourra éventuellement la réutiliser dans un but de diffusion et de valorisation : expositions, publications sur format papier ou numérique, éditions graphiques ou multimédia, etc. Les conditions du dépôt, de la numérisation et de la réutilisation de vos documents sont définies dans un contrat.

Vos archives privées constituent des sources tout à fait intéressantes pour documenter des aspects historiques (traditions, vie quotidienne, etc.) sur lesquelles les archives publiques resteraient silencieuses. La ville de Colmar compte ainsi sur vous pour enrichir son patrimoine.


Retrouvez régulièrement la rubrique "Chronique Histoire" (#‎histoirecolmar‬) des archives municipales de Colmar  sur la page Facebook "Ville de Colmar", ainsi que la rubrique "Page Histoire" dans le magazine municipal "Le point colmarien".